dimanche 2 septembre 2007

Empalator !

J'ouvre aujourd'hui un grand chapitre sur les coutumes du Hiepouristan, où je vais vous parler de toutes les petites traditions, fêtes et coutumes du Hiepouristan (logique). Premièrement, je vais commencer par la traditionnelle coutume de L'EMPALASSIONS.
En effet, il est impossible de parler des coutumes du Hiepouristan sans parler des nombreuses fêtes joyeuses et rythmée que sont les empalassions. Celles-ci se déroulent toute l'année, à la faveur de la découverte d'opposants politiques où d'homme dont la tête ne reviens pas au Sultan. Le maître Empaleur du Palais qui s'occupe de la plupart des supplices est Gilbert HENTESSCÉ (NTSC), mais on l'appelle Sécam, du nom de son grand père qui a inventé un pal spécial, le Pal-Sécam, concurrent de la propre invention de Gilbert le NTSC. Mais revenons sur le principe même de l'empalassion. Il s'agit de tuer les importuns en enfonçant un pieu en bois plus ou moins plein d'échardes en leur centre de gravité horizontal (au milieu du bide), et de laisser la gravité faire son office en poussant le quidam vers le sol, achevant d'enfoncer le pieu.
Ce brave HENTESSCÉ manoeuvre donc son pal afin de faire de magnifique brochettes d'ennemis publiques qui sont ensuite cuites au feu de bois afin d'éviter les maladies.
Ces manifestations festives se déroulent dans l'allégresse et la liesse populaire, où la population montre sa joie d'être vivante au nez des condamnés, avec moult confettis, déguisements et barbecues. En effet, le barbecue est le repas traditionnel des empalassions, où les gens dégustent des brochettes de viandes, le plus souvent devant les futurs suppliciés, afin de symboliser leur sort funeste. Il n'est ainsi pas rare que les condamnés se suicident avant l'exécution de la sentence, dégoûtes par le dédain et la moquerie de la populace, économisant un précieux pal pour une autre empalassion.
Ces empalassions se déroulent tous les jours en place publique à 14h30, généralement dans un lieu entouré de Gradins (et de Gredins, hu hu hu) comme un stade. Abonnements et réservations sur demande au palais : une place : adulte 10 grava, gratuit pour les enfants de moins de 15 ans.

2 commentaires:

Lapiiiiiin a dit…

C'est quoi ce peuple de barbars?? mdr
Bien, bien la méthode pour économiser les bouts de bois lol. Sinistre méthode, mais efficace XD .

GômE a dit…

hum, pas mal les traditions dans cde pays... ça serait interessant d'y allé faire un tour un de ces jours...^^