dimanche 30 septembre 2007

Putain merde fait chier

Dans la vie, ya des trucs qui font chier. Sisi, qui que vous soyez, un jour ou l'autre, il y a forcément eu un événement qui vous a fait chier profondément, par la manière dont il s'est déroulé, ou par tout autre facteur.
Et moi, parmi ces nombreux facteurs (ménan, Monsieur Besancenot, c'est pas de vous que je parle) il y en a un, LE PIRE, ZE MOST PIRE DU PIRE DES TRUCS QUI ME FONT CHIER, rien, n'est plus chiant, que cette chose, qui rejoint donc le panthéon des horreurs les plus indicibles.
Cette chose vous vous demandez ce que c'est hein?
Je vais vous le dire.
Je vous le donne en Cent,
Je vous le donne en mille,
Je réponds promptement,
J'arrive,
J'accoure,
Je vole,
ZE TRUC QUI ME FAIT LE PLUS CHIER, C'EST ÇA :


(du laxatif)

Héééé Ouaaiiiisss. (soupir)

samedi 29 septembre 2007

Putain de Lundi

Bon alors, après mures réflexions, sur tout et n'importe quoi à propos de ce que j'allais poster, j'ai décidé de vous livrer une dissertation philosophique sur les éléments caractéristiques du mondes moderne, et particulièrement de notre rapport ambigu vis-à-vis du Travail. Ainsi, à la suite de longues séances de brainstorming, de creusage de cerveau au piolet, et de transfusion de caféine, je suis arrivé à une conclusion, qui, je l'espère, paraîtra valable à l'échelle mondiale, sur les conceptions extrinsèques transcendantales de l'emploi du temps humainement utilisé à des taches faisant progresser l'homme. Cette conclusion, je vous l'expose ci-dessous :







J'espère que ça vous plaira.

vendredi 28 septembre 2007

Burn in hell, Meetic

En ce moment, je sais pas vous, mais moi je suis bombardé de pubs par meetic, sur internet, affichés dans la rue, ou dans les journaux. Ça me fait chier. Donc voici quelques fakes pour se foutre de la gueule de ces putains de pubs qui me pourrissent la vie.


(pour ceux qui connaissent un peu X-men)


(tiens d'ailleurs, ça me permet placer une connerie. Sachiez vous que les licornes symbolisent la pureté et la virginité, mais possèdent un symbolisme sexuel ambigu, par la présence de cette corne, symbole de masculinité. Selon les légendes, seules les jeunes filles vierges pouvaient les approcher. Donc je résume, les licornes sont des sortes de chevaux blancs avec une bite au milieu du front. Ils fumaient vraiment de la bonne dans le temps, Joe la Mouk n'a rien inventé).


(Il est beau, il est chaud, il est mignon mon ectoparasite)

Enfin bref. See ya next bullshit

jeudi 27 septembre 2007

Ouais trop fun : un Chiotte qui parle

Bon alors je sais pas si vous connaissez, mais c'est une invention qui a vachement de succès en ce moment : Les W.C. parlants.
J'explique...
Imaginez vous, bourré comme un coing, rond comme une barrique, saoul comme un cochon, enfin bref : imbibé. Sauf qu'au bout de 30 bières, forcément, ça finit par peser, à moins que vous n'ayez une vessie de la taille du lac Léman. Donc, évidemment, vous vous rendez aux toilettes pour expulser ce trop plein. Titubant, vous vous rapprochez des gogues et tentez de lever la lunette (pour un mec hein, sinon, parlez en à votre médecin, je suis sur qu'il sera intéressé de savoir que vous arrivez à uriner debout, madame (ou devrais-je dire "monsieur-dame")) quand tout d'un coup, une voix féminine vous harangue "Bonjour! Qu'est-ce que tu fabriques? Rabaisse la lunette tout de suite. Tu ne vas pas uriner debout sinon ça va être une catastrophe..." (je cite en plus). Évidemment, comme vous êtes complètement bourré, cet avertissement vous apparaît comme une insulte, à laquelle vous répondez "Je fais ce que je veux avec ma bite, connasse !" tout en accompagnant ce poème en urinant sur et autour du chiotte, en frappant violemment a coups de pieds la cuvette, et pour finir, vous vomissez le contenu de votre estomac partout sur les murs et le sanitaire, et vous vous endormez par terre. Ça c'est ce qui se passerait normalement, et c'est pour ça que ce bidule est vendu partout en Europe sauf en France.
Ça existe vraiment hein, je vous pipeaute pas. En tout cas, moi, j'aimerais bien avoir un truc comme ça, ça me donnerais l'impression que je suis pas tout seul.

mercredi 26 septembre 2007

Brutal Death Sport

Dans ma série "vive le sport" aujourd'hui le Rugby : Le Rugby est un sport très élégant, très fendard, très prenant, très fun, mais il y a un problème :





ça :



(l'important, c'est d'ouvrir l'oeil)

Nan mais à part ça et les diverses blessures allant du claquage à la quadruple fracture ouverte en couronne du crane, en passant par l'arrachement de mâchoire, c'est vachement bien le Rugby.

Bon OK, il est pourri ce post, mais j'ai vraiment pas de temps désolé

mardi 25 septembre 2007

Paf dans leur gueule

Bon, alors, dans la série "je sais pas quoi poster donc je fout une connerie", sachiez (que j'adore cette tournure) vous que j'abhorre le groupe de "rock" français "Indochine" ? Non ?
Alors voila mes arguments Al Bataresques bien sur.
-Je peux pas piffer la coiffure du chanteur

-Je peux pas blairer la façon qu'il a de "danser"

-Je ne peux pas supporter sa gueule, c'est viscéral

-J'adore me foutre de la gueule de leurs "paroles" censées êtres "sensibles" et "poétiques" " deumandé a la lu uuneuuu" (avec un air con que je ne peux, faute de place, reproduire)

-La musique j'ai rien a dire dessus à part qu'elle a rien de spécial (attention, ça va faire hurler les fans, je trouve même qu'elle est passe partout, un peu comme les mélodies de Laurie (shbim dans ta gueule), y compris les anciennes, censées être plus "underground")

-AAAhahahaaaaa les tronches d'artichauts (surtout le chanteur qu'essaie de se donner un style avec sa chevelure ridicule)

-Le coup du come back, à 40 balais, avec les gueules enfarinées, désolé, mais ya pas plus marketing et foireux.

-Et dire que c'est censé être le fleuron du rock français, c'est carrément la honte.
-Les groupies, "Patriiickiennes" du groupe.

-Déjà ma mère se foutait de leur gueule à l'époque, alors maintenant qu'ils sont vieux et bedonnants, vous imaginez pour moi ?

-Leur mentalité genre "on est des rebels, on a des fringues en noir et on parle de bite dans nos chansons huhuhu"

-Leurs connerie excusez moi, mais pour pondre des paroles sur une BD vieille et moisie, du genre "bob moran, contre tout chacals (oua pas de rime) aventurier contre tout guerrier-ééé ééé ééé"(trop fort la rime en ier, avec un beau vers boiteux comblé avec des yiééé trop pourris)

-Je trouve que la parodie des inconnus est tout a fait ressemblante, et n'exagère même pas le trait.

Pour finir, je serais sans pitié, en balançant des images (officielles en plus, ce qui démontre qu'ils sont vraiment cons pour ne pas se rendre compte a tel point ils on l'air débiles)


Remarquez bien la bedaine du "chanteur" gracieusement moulée dans un truc près du corps qui date au moins de années 80, et le mec à droite qui ressemble vachement à Olivier (chais plus son nom) de Kad et Olivier : on attend qu'il hurle KAMOULOX!

AAAHHAHAHAHAHAHAHAHA !! Je ne m'en lasse pas y'a pas plus con, plus kitsch, plus pourri, plus égocentrique, plus débile que cette image. Et en plus c'est même pas un Fake, et il y en a qui achètent cette connerie (fin si c'est pour se foutre de leur gueule, je vous comprends)

Désolé pour les fans, mais fallait que je me défoule sur quelque chose, et eux, ils sont ridicules. Et OUI JE SAIS, mes arguments sont (parfois) subjectifs et cruels je le revendique en vous autorisant a user de la proposition ordurière "AH LE BATARD"

lundi 24 septembre 2007

pffiiiioouuu

Il est 21h53, je viens juste de terminer sommairement mes révisions pour ma colle de demain, sans parler du DS de 4h mercredi que j'ai à peine commencé à réviser. J'ai les yeux qui font bling bling, le cerveau qu'est rouillé, et franchement le bourdon. Donc tout rayon de soleil est bienvenu (blague, témoignages de sympathie, plans dragues, auto flagellation de millions de fans (lol, ouais, des millions)). Vous en privez pas.

Merci d'avance aux 1,3 personnes (en comptant cette brave lapiinnn, qui elle au moins sait ECRIRE) qui vont daigner poster un com.

dimanche 23 septembre 2007

Bouh qu'il est moche!

Bon, alors dans la série, "qu'il est mignon j'en veux un a la maison" , je vous présente le HIBOU GAROU (attention, éloignez les enfants) :


samedi 22 septembre 2007

Le curling, c'est la santé

Tain, chais pas quoi poster moi. Pfff.
Ah je sais tiens : Ya des sports de cons quand même. Bon nan d'accord, le sport permet de se défouler de perdre sa graisse et tout et tout. Mais quand même y'a des sports COMPLÈTEMENT DÉBILES. Le curling par exemple : pousser un palet vers un cercle et contrôler sa course en balayant devant. Excusez moi, mais à part regarder ses ongles pousser, je vois pas plus merdique. C'est comme si on se disait "aller billy, on va frotter se parquet le plus vite possible pour que le prochain qui passe glisse et se pète un bras" Bon hormis le fait que regarder quelqu'un se péter un bras peu être considéré comme marrant pour certain, il n'y a pas l'ombre d'un poil de fun la dedant. Enfin bon, au moins quand on fait du curling, on évite d'avoir des accidents comme ça :


(ouch)

Finalement, ça se comprend, de vouloir faire du Curling

vendredi 21 septembre 2007

Bon, un petit post puis jvais looker le match

Bon, ya un truc que vous savez pas sur moi, c'est que je suis fasciné par Tchernobyl. Bon personne n'est parfait, sinon vu que j'incarne la perfection (Non! monsieur le publicitaire, pas la perfection au masculin, non monsieur moi je suis un COMMUNISTE, je me rase au couteau dans les roseaux, pas avec vos produits Capitalistes Gillette) je le serais (parfait).
En tout cas, on l'a annoncé, Bouygue remporte le marché pour la construction de la cloche qui recouvrira la centrale de Tchernobyl, écartant le risque d'effondrement du sarcophage, qui menace depuis 15 ans.
C'est cool, parce que vu le parc de vieilles centrales vieillissantes en France, un "accident" du genre risque de nous tomber sur le coin de la gueule bientôt, et comme ça, Bouygue disposera déjà d'ouvriers hautement qualifiés possédant 8 bras et 3 jambes.

Tient pis c'est marrant chuis tombé sur mon contrat d'assurance ya 2 jours, sur la clause "accidents nucléaires et exposition à des rayonnements ionisants", ya pas a dire, lire des contrat d'assurance est le meilleur moyen pour foutre le bourdon.

jeudi 20 septembre 2007

Les pôvre!!

Ce soir, messieurs dames, je vais vous raconter une jolie petite histoire.
Dans un atome de carbone, il existait deux électrons amoureux l'un de l'autre (ouais je sais, ça commence mal mais rappelez vous que je suis en prépa PCSI). L'un s'appelait 1s1/2, mais on l'appelait Roméo. L'autre s'appelait 2s-1/2 mais on l'appelait Juliette. Malheureusement, leur familles respectives, désapprouvaient cet union, en effet, elles n'avaient pas les même rangs et à cette époque, l'intérêt était plus important que l'amour.
Ainsi, chaque soir, Roméo allait secrètement faire la cour à sa dulcinée, et entretenait la flamme de cette passion interdite lorsque les ombres et la quiétude de la nuit jetait un voile sur ces deux amoureux transis.
Mais un beaux soir, le père (1s-1/2) de Roméo le découvrit pendant que celui ci chantait la sérénade à son amour interdit. Criant, s'excitant, il attira l'attention de toute la maisonnée, qui fut rapidement réveillée et prête à punir les malheureux amants. Mais Roméo, armée d'une énergie nouvelle, s'enfuit avec sa promise hors de ce lieu où sa passion ne pouvait s'exercer.
Roméo et Juliette étaient donc seuls dans un lieu désert, et pouvaient enfin s'aimer comme ils l'avaient voulu. Les deux amants s'approchèrent l'un de l'autre pour s'embrasser...Et furent immédiatement repoussés par une force invisible. Et oui, car deux électrons sont de charge négative, et quand il se rapprochent trop, il ne peuvent que se repousser.
C'est ballot.

(hihihi, de l'art de dire des conneries à partir de mes cours de chimie)

mercredi 19 septembre 2007

La Blague du jour

"Stefen, quelle bonne surprise de te croiser en ce bistrot!
-J'ai besoin de me prendre un petit remontant, après ma déconvenue d'hier avec Linda.
-Qu-est-ce que tu prends Stefen ? Un Scotch ?


-Un gin tonic peut être?


-Un bourbon, si tu veux?



-Nan toi tu as envie de te défoncer, tu prends un TGV (ndsultan : Tequila, Gin, Vodka pour les buveurs de flottes)



-Non Steven, je vais prendre du gros rouge.



-Très bien, mais pour moi, ce sera un doigts de Porto



(Vous interprétez comme vous voulez)
C'est vrai que c'est dingue, dès qu'on parle de biture, d'alcool et autre spiritueux, l'imagination humaine semble être dotée de capacités d'imagination fabuleuse. Nan?

mardi 18 septembre 2007

On arrête pas le progrès

Une équipe scientifique du plus haut niveau nous annonce avoir fait une découverte des plus importantes. En effet, l’équipe du professeur Johnson du MIT indique qu’après plusieurs longues séances d’IRMf (Imagerie par Résonnance Magnétique fonctionnelle) sur un panel représentatif de 50 000 personnes, ils ont fait une avancée remarquable dans la compréhension des mécanismes cognitifs ayant trait à l’amour chez l’humain. Par exemple, chez la femme, dans 99% des cas, la perception olfactive inconsciente de phéromones males déclenche une sécrétion massive de sérotonine et de composés corticoïdes dans le lobe sub-temporal droit et l’aire préfrontale droite, mais est inhibée lorsque ces phéromones trouvent une résonnance négative dans l’aire de la mémoire. De même, chez l’homme, un stimulus visuel est en mesure de produire une large production de neurotransmetteur spécifique à l’aire sub-sinusoïdale pré hypothalamique médiane, et inhibe par le même mécanisme l’aire de la mémoire subjacente (fig. 1) .

Figure 1 : mécanismes cognitifs chez l’homme vu par IRM

Grâce à l’étude de ces résultats, les chercheurs ont reconstitué un modèle du comportement amoureux chez l’homme et la femme qui est détaillé ci-dessous (fig 2 et 3)


fig 2, shéma du comportement cognitif amoureux chez la femme



fig 3, shéma du comportement cognitif amoureux chez l'homme.


On peut être scéptique sur les résultats de cette expérience car le panel était composé pour la plupart de texans fans de 50 cent (pour les hommes) et de new yorkaises allant chez un psychanalyste (pour les femmes).

lundi 17 septembre 2007

Pourquoi qu'on a le nez bouché maman?

Bon les enfants, maintenant, un peu de biologie rigolote made in wikipedia. Je sais pas si vous avez déjà eu cette sensation, quand vous avez le nez bouché, et que par exemple, vous avez un choc émotionnel, le nez se débouche miraculeusement. Par exemple, moi, ça m'est arrivé ce matin, j'avais, comme souvent, le nez bouché, et tout d'un coup shbim, la prof m'interroge, et là MIRACLE : Le nez obstrué se débouche dans l'instant. Ce mécanisme physiologique a une explication simple et rigolote à la fois. En effet nous possédons dans nos nez, des cornets. Kékeucé me direz vous en bavant et en me regardant avec votre expressif regard de merlan frit. Et bien c'est très simple (oui je sais, c'est un copier coller de wikipedia, mais j'avais pas le temps de tout rédiger et je le ponctuerais de commentaires commençant par nd al batar).

Les cornets sont une superposition d'os longs, étroits et courbes (en forme de coquillage étiré), recouverts d'une épaisse couche de tissu, très vascularisée, érectile et glandulaire.

Ils sont placés latéralement dans les cavités nasales et s'enroulent de façon médiale et vers le bas à l'intérieur des voies respiratoires nasales.

Il existe 3 paires de cornets. Une paire de cornets dispose d'un cornet dans chacune des 2 cavités nasales. Les 2 cavités nasales sont séparées par la cloison nasale appelée septum.

Les cornets maintiennent le plus gros de la respiration fonctionnelle ainsi que le tissu muqueux du nez.

Ils disposent d'un réseau d'approvisionnement sanguin et nerveux très riche qui leur donne des capacités d'érection considérables (très semblables au pénis) (nd sultan lol, en fait, Pinnocio, c'était pas que quand il mentait que son nez grandissait) , de turgescence et de décongestion, en réponse aux conditions climatiques et aux besoins sans cesse fluctuants du corps.

Par exemple, si une personne doit soudainement se mettre à courir pour éviter un danger, les cornets vont automatiquement se rétrécir, permettant ainsi une plus grande absorption d'air à chaque inspiration. (nd sultan : voila donc l'explication)

D'un autre côté, si une personne essaie de se reposer dans un environnement froid et sec, les cornets vont gonfler afin de fournir une surface muqueuse d'exposition à l'air plus importante, garantissant ainsi que tout l'air aspiré par le nez traverse ces tissus et soit suffisamment réchauffé (ajustement à la température corporel), humidifié (jusqu'à 98%) et filtré.

Le filtrage est assuré par une couche mince appelée « épithélium alvéolaire » qui recouvre le tissu érectile des cornets, lui-même appelé « couche endothéliale » ou « lamina propria ».

Cette couche est faite de cellules à gobelet qui sécrètent le mucus destiné à recouvrir les cavités nasales et transportent le sérum lymphatique contenant des agents anti-bactériens et anti-viraux et jouant un rôle majeur dans la première ligne de défense respiratoire du corps.

Toutes les particules aéroportées de plus de 2 à 3 micromètres restent emprisonnées dans le mucus et sont neutralisées par le sérum lymphatique. L'ensemble du mucus produit ainsi que les déchets sont périodiquement propulsés vers l'arrière du nez jusqu'à ce qu'ils soient avalés par la gorge au niveau du nasopharynx.(nd sultan : en gros, c'est la morve)

Si le mucus est suffisamment dilué et que le nez n'est pas trop sec, on ne sentira même pas que l'on est, de fait, en train d'avaler du mucus de manière permanente. Une personne en bonne santé avale en moyenne 0,65 litre de mucus par 24 heures.(nd sultan et oui, je sais, c'est dégueulasse, vous le savez maintenant, repensez-y tous les jours : vous avalez plus d'un demi litre de morve par jour)

Si les cils sont endommagés ou paralyses, comme lors d'une infection nasale grave, le mucus s'accumule dans le nez et la gorge et devient épais et jaunâtre.(nd sultan, voila des huîtres!) Dans les cas de sécheresse sévère, le mucus sèche dans dans le nez et forme des croûtes douloureuses. (nd sultan : et voila les mickeys)

Les cornets sont essentiellement le radiateur et le moteur du nez.


Donc voila, maintenant, si votre petit frère vous demande pourquoi on a le nez bouché, vous pourrez lui dire que c'est parce qu'on à un 6 gros zizi qui grossissent au fond du nez, en même temps qu'on avale 5 litres de morve par semaine. Et donc maintenant, vu ma capacité à avoir le nez bouché, j'autorise les gens à m'appeler le Roccosifréddi (TM) du nez.

dimanche 16 septembre 2007

Nasabite

Je sais pas si vous connaissez la cité de l'espace à Toulouse. Nan? Bin moi si, j'y suis allé quand j'étais petit, c'est super. Mais pourquoi je vous parle de ça me direz vous? Et bien c'est parce qu'il y a une super exposition dont voila l'affiche :


(ça a l'air fun hein?)


samedi 15 septembre 2007

Oups!

"Alors, je vous rappelle que dans un instant, Chantal Goya va interpréter dans la salle 1, devant toutes ces chers têtes blondes son célèbre Tube "Virginal Death Pussies get Fucked by a Corpse", immédiatement suivit de "We burn the World" et de "Knock, Knock, Knock, who's here? Its the black zombie".
Je vous rappelle aussi, que dans la salle 2, le groupe de métal sataniste"Fornicating Death" interprétera "Une sourie verte", "Les champs sont beaux" et "j'aime les papillons"
"Oups"


(Mmm, je ne sais pas ce qui est le plus dégouttant des deux, ça fait mal aux yeux hein?, qu'ils sont mignons, ces deux représentants éminents de la culture musicale)

N'empêche, le mec il doit avoir du mal a chanter avec tout son attirail. Mais moi, ça me conforte dans mon idée, plus les costumes sont importants, plus la musique est pourrie (exemples : Elle, Claude François, Cradle of Filth, bon eux (le mec avec le..costume), je sais pas...etc...). M'en fout si vous êtes pas d'accord.

vendredi 14 septembre 2007

Tips anti fourvoyage (voyage)

Il est courant, sur le GRAND INTERNET (insérez ici des OOOMMMhhh) Il est courant de rencontrer des gens dont on ne sait pas la nature. Par exemple, Babar75, peut très bien désigner un gros parigot replet (triple pléonasme inside), une fille conne qui aime regarder une cassette de Babar pour la commenter avec des blagues salaces, le jeune Billy, 5 ans et demi, fan du gros éléphant, ou encore un pédophile de 45 ans se faisant passer pour un certain Billy, 5 ans en demi, fan du gros éléphant. Mais COMMENT LES RECONNAÎTRE ME DIREZ VOUS ?

Et bien dans sa grande oeuvre de mise a disposition au genre humain de ses capacités intellectuelles ultra développées, Le SULTAN AL BATAR, vous propose quelques questions simple afin de répondre à cette question :

1) Qu-est-ce que tu pense de Johnny Depp et/ou Brad Pitt ?

Réponses possibles :
1 "gfmp45 dit : J'en ai rien a talquer, c'est des connards", tu as donc affaire à un homme/sympa/intelligent (rayer le ou les mentions inutiles)
2 "rené dit : Qui c'est ?" Tu as donc affaire à un con/enfant/vieux (rayer le ou les mentions inutiles)
3 "Débbie 84 dit : OHHHHH IL E TRO BO JEU L'AIME" tu as donc affaire à une fille/Conne/Blonde (rayer les mentions inutiles

Question subsidiaire, afin d'être fixé :

1)bis Que pense-tu de Vannessa Paradis ?

Réponses possibles :
1 "Lebongo dit : Boh, j'aime pas sa musique, ni sa gueule" Tu as donc affaire à un homme/intelligent/réaliste (rayer le ou les mentions inutiles)
2 "Nympha84 dit : rrrhaaaa c'est trop une salope je peux pas la blairer, c'est la femme de JOHNNY DEPP, MY LOVE" Tu as donc affaire à une fille/conne/blonde (rayer le ou les mentions inutiles)
3 "Kevin12 dit : kikoo, lol, j spa jla koné pa mdr, c une bonass???xpdr" Tu as donc affaire à un Kikoolol/Boulet/Jean Kevin 12 ans (rayer le ou les mentions inutiles)

2) T'as quel âge? Comment tu t'appelle? (je pense que vous auriez pu la trouver tous seul celle là)

Réponses possibles :
1 "JKev12 dit : Jean Kevin, 12 ans" fuis pour ta peau, car tu as affaire à l'indicible horreur qui peuple internet, LE JEAN KEVIN 12 ANS, a savoir, un con/boulet/chieur (rayer le ou les mentions inutiles)
2 "Mignon3 dit : mateo, 8 ans, et toi, tu as quel âge?" Tu as donc affaire à un pédophile, dangereux.
3 "Mary dit : Je m'appelle Mary, et j'ai 7 ans" Tu as donc affaire à un agent de la NSA, fait bien attention à ce que tu dis.
3 "Machin54 dit : J'te connais pas" Tu as donc affaire à un(e) homme/femme/normal (rayer le ou les mentions inutiles)
4 "Lagrossebiteadudulle dit : Je m'appelle Clarisse, et je suis super bonne (Bonnets 96 C), d'ailleurs, ça te dirais de passer du bon temps avec moi ?" Tu as donc affaire à un mec/con/qui se fout de ta gueule (rayer le ou les mentions inutiles)

3)(dite question détection du geek) Tu connais Star Wars ?

( question subsidiaire : Tu sais bidouiller le registre dans Hkey user?)

Réponses possibles :
1 "lunar45 dit : C'est quoi ça ?" Tu as donc affaire a un extraterrestre/un mec qui revient de la lune/un con
2 "Robert dit : Oué, c'est le truc des jeunes là, avec le vaisseau en forme de soucoupe posée sur un trépied" Tu as donc affaire à un vieux/dépassé/neurasthénique/Al zeimer (rayer le ou les mentions inutiles)
3 "Guik32 dit : Oué, je connais, d'ailleurs, je suis aller faire dédicacer les acteurs qui ont joué Boba Fett et j'ai même le casque vintage de Borssk signé par Harrison Ford" tu as donc affaire à un gros geek/fou/dingue/fuis (rayer le ou les mentions inutiles)

Normalement, après ces quelques questions, tu devrait pouvoir filtrer les plus gros boulets/importuns/connards. Mais comme te dis l'adage, "sur IRC, les mecs sont des mecs, les filles sont des mecs, et les fillettes de 12 ans sont des agents de la NSA." (Made in Bashfr)

jeudi 13 septembre 2007

Radium miracle

Dans l'histoire, il arrive des trucs spéciaux qui, après coup, paraissent complètement cons, genre utilisation de l'amiante partout dans les années 60 (et encore au Canada, mais qu'ils sont cons), ou encore l'apparition du Zeppelin (puis disparition dans les flammes). Mais un truc est encore plus con : L'utilisation de trucs radio acifs à des fins cosmétiques. Hé oui, dans les années 30, c'était super à la mode de se tartiner la truffe de beurre de radium ou de se brosser les dents avec du dentifrice au bequerelles.



"Dis chérie, pourquoi toutes mes dents sont tombées et pourquoi il fait chaud dans ma bouche?"

Ça devait avoir des effets vachements rigolos, genre inflammation, rougeurs, saignements intra-dermatologiques, desquamation accélérée, perte de peau par plaques, mélanome, cancer généralisé, mort. Et encore, il existait même des eaux de source naturellement radioactives, des cures par inhalation de vapeurs radioactives (hum, fun), et même des aliments pour bétail radioactifs.


"Eh, c'est marrant, ça, à la cantine, quand il font du poulet, il y a que des cuisses et pas de blancs, à croire qu'ils font des poulets à 12 pattes !"

Elle devaient avoir une bonne gueule les vaches. Sachant que se foutre des trucs radioactifs sur la peau est aussi suicidaire que de vouloir visiter l'intérieur du sarcophage du réacteur 4 de Tchernobyl, et même si on ne connaissait pas les effets, ça prouve quand même que quand un produit, aussi mauvais soit il, a de la pub, il peut se vendre.


"Parce que je le vaut bien"

C'est pour ça que je fais pas trop confiance à tous ces connards qui nous vantent les avantages de leurs super produits cosmétiques de merde, dont la majorité contiennent des trucs cancérigènes (genre 98% des déodorants corporels, par exemple) et en plus, on ne connaît pas les effets de nombre de molécules qui sont dedans. Bon, ben bonne soirée, et bon mélanome malin. (Ah oui sinon, j'oubliais de vous parler d'un truc hyper important, aujourd'hui, j'ai mangé un pomme (si si!)).

mercredi 12 septembre 2007

Bah, les vaisseaux, tout ça

Vous savez quoi ? Ce soir, j'ai envie de poster une image de trucs compliqués, comme je les aimes, pasque je suis sympa, histoire de vous rappeler que je suis un tarré des vaisseaux et des bidules qui servent à rien et qui partent dans tout les sens. Bon, c'est pas de moi, mais j'aime.



(Non, c'est pas l'organigramme de la SNCF, ni le schéma du système de la connerie chez l'homme)

Bouha, je ne m'en lasse pas, mais en même temps, je suis tombé sur un truc qui m'a dégoûté. Oui, il est en Légos, et Oui, il me le faut. Tout de suite.

mardi 11 septembre 2007

Qu'ils sont cons ces amérloques (au sud)

Analyse Géostratégique du Sultan : les ricains sont cons (dans le sud)

C'est un truc assez rigolo, bon je sais c'est batard (d'où mon nom) et pas très représentatif mais bon c'est marrant, et vu que Michael Moore sort un nouveau film pour convraincre ses compatriotes...On comprend pourquoi il a du mal, surtout dans le sud.


(85 dans le sud (c'est à dire débile léger) putain qu'ils sont cons ces rednecks, en plus d'être raciste et de voter bush)

lundi 10 septembre 2007

PU(tain)B

Bon, alors petite devinette : Je suis :

- Une activité qui par essence ne génère pas d'argent.

-Dans mon activité, on parle de stratégie, de plan d'attaque et de cibles.

-J'utilise des psychologues pour étudier mes cibles et les toucher au mieux.

-J'utilise de tous les moyens possibles pour atteindre les cibles, quelles qu'elles soit, femme, enfant, hommes...

-Je participe activement au réchauffement climatique en utilisant des quantités considérables de papier.

-Je suis indirectement responsable de nombreuses Névroses, Dépressions, Délires de persécution et de l'obésité.

-Je suis une catin qui s'offre au plus riche et délaisse les pauvres

-Je participe activement à l'uniformisation culturelle

-Des milliards de personnes s'abrutissent en regardant chaque jour le miroir déformé que je leur tend.

Qui suis-je ?

Réponse ce soir : Regardez TF1 de 20h30 à 20h52 puis de 21h40 jusqu'à 21h50 puis de 22h25 à 22h37 puis....

dimanche 9 septembre 2007

Pffiou

Bon, alors aujourd'hui, je sais vraiment pas quoi poster. Et je me contenterais de vous suggérer des activités récréatives pour combler l'ennui induit par ce manque d'inspiration :

-Nager dans une piscine de miel

-Danser le tango avec un Hippopotame

-Faire des pets flambés (appelés Frenious au sud de la loire, spécialité de Foussay Péré en Vendée (lol, je déconne même pas))

-Acheter une Lada d'occase

-Se moucher avec ses pieds

Quand vous aurez fait ça, revenez me voir (sinon, aussi hein!!)

samedi 8 septembre 2007

Image conne

Aujourd'hui, concours de coms, le gars (ou la gate) qui postera le com le plus débile aura droit à un chewing gum maché par moi.

vendredi 7 septembre 2007

La fin version conne

Bon alors où j'en étais moi ? Ah oui VERSION CONNE NON CENSURÉE

Enfin, je les entendis. Au début, cela ne semblait être que des pets étouffés mais peu à peu la rumeur s'enfla et s'approcha du fond du puits. Paniqué, je courus le plus vite possible, espérant échapper à la menace implacable qui était à mes trousses et à mes crayons. Mais le rêve s'évaporait, je retournais à la réalité. Me cognant aux murs, complètement bourré, j'arrivai exténue, à un CARREFOUR ou je remarquai une providentielle buvette qui s'ouvrait devant moi, ne réfléchissant pas aux conséquences, je m'approchai en utilisant le plus court chemin pour un ivrogne, c'est à dire un sinusoïde. A bout de souffle, les boyaux palpitants et resserré, les mains tendues vers ce havre qui me permettrait de m'en jeter un petit qui me ferait replonger dans ce coma éthylique où je me prenais pour un héros d'une nouvelle de Lovecraft, je m'apprêtais à faire tonner l'ordre impérieux, quand soudain, les démons qui me suivaient, une troupe d'ivrognes se déplaçant de façons très originales (en roulant et à quatre pattes) hurlants, beuglants, criants hurlèrent d'une même voix le cri blasphématoire qui m'empêcherai de commander mon demi.

Il y en avait trop, et la buvette ferma au milieu de leurs cris désespérés. La vérité terrible n'explosa à la face et me fit l'effet d'une bombe atomique : pour une fois cette année, j'allais être sobre.

Autre proposition :

VERSION CELINE DION NON CENSURÉE :

Enfin, je les entendis. Au début, cela ne semblait être que des pas étouffés mais peu à peu la rumeur s'enfla et s'approcha du fond du puits. C'était une troupe de caribous en Rut qui se précipitait vers mes faysses que seul mon Mayri Reuyné était en droit d'approcher et de fourrer son tisonnier dans mon âtre, jusqu'à ce que la braise fume...etc...

Bon allez j'arrête là ça fait peur, c'est pas facile d'écrire des conneries ET du Lovecraft Laillque, hein, donc vous foutez pdmagul

La fin version sérieuse

Bon alors où j'en étais moi ? Ah oui

Enfin, je les entendis. Au début, cela ne semblait être que des cris étouffés mais peu à peu la rumeur s'enfla et s'approcha du fond du puits. Paniqué, je courus aussi vite que je pus, sans me retourner devant cette armée grouillante qui s'élançait à mes trousses. Me cognant aux murs en l'absence d'éclairage, j'arrivai exténue, à un carrefour ou je remarquai une providentielle lumière semblant provenir de la surface. A bout de souffle, j'ai courus à travers les boyaux resserré vers ce havre qui me permettrait de quitter cette crypte démoniaque et d'échapper au démons qui me suivaient. Enfin, dans un dernier effort surhumain, je parvenais à la source de la lumière.

Épilogue : Après cette course et un temps de repos, je procédais à des recherches dans les rayonnages d'une bibliothèque, afin d'expliquer les phénomènes qui m'étaient arrivés. J'appris que la crypte était une ancienne mine de charbon, située sur un ancien site religieux des indiens, et transformée semble-t-il en 1693 en tombeau. Cette transformation avait été orchestrée par un homme curieux ayant fuit Salem et qui avait subtilisé les dépouilles des sorcières brûlées lors de cette épouvantable procès, et fait construire ce temple souterrain par des esclaves vaudous et des antillais. Ensuite, de 1700 à 1875, le temple avait été un endroit craint par les paysans qui se doutaient des rites impies qui s'y pratiquaient. Certaines légendes parlent même de sacrifices humains et on voyait régulièrement des troupeaux achetés en pièces d'or anciennes, disparaître dans les collines, emmenées semble-t-il dans ce tombeau. Le tombeau avait été fermé, sous la pierre que j'avais déplacé, par des hommes érudits en 1876, qui avaient tué tout ce qui s'y trouvait et enterré l'entrée afin qu'elle reste cachée à jamais. Mais quelqu'un avait creusé, comme j'avais pu le voir, et le temple avait été ré ouvert durant mes études par on ne sais quelles puissances obscures. Les entités démoniaques qui avaient ouvert le tombeau semblaient avoir perpétré les pires horreurs blasphématoires, et on parlait même d'une armée de morts. Enfin, comble de l'horreur, l'effroyable nom de YOG SOTHOTH était répertorié dans l'horrible Nécronomicon de l'arabe fou Abdul AL-Hazred, dans son édition Espagnole de 1268, et affirmait qu'il représentait un être ancien, présent partout et nulle part à la fois et qui, si il était envoyé sur la terre, chasserai l'espèce humaine et toute vie connue dans un autre plan dimensionnel. Les terribles implications de cette définition me font craindre le pire pour le monde tel que nous le connaissons, mais malheureusement, je ne peux rien faire.

La lumière n'était pas celle du soleil et je suis enfermé dans une bibliothèque qui constitue mon refuge obligé.
Ils attendent derrière la porte...

jeudi 6 septembre 2007

La suite...

Résumé des épisodes précédents : C'est la merde

Toujours le souffle cours je reprenais mes esprits quand soudain j'aperçus ce qui me semblât être une lumière provenant des catacombes et des voix montant lugubrement des profondeurs. Pensant que des humains pouvaient avoir été fait prisonniers sous la Pierre que je venais de dégager, je décidai d'utiliser ma torche électrique pour explorer cette grotte qui au pire aurait été vide, et ne pouvait présenter de dangers particuliers hormis quelques bêtes sauvages, rares dans la région, et les éboulements. Toujours assailli par la puanteur, j'avais placé mon mouchoir sur mon nez afin de ne pas être trop perturbé par les émanations de ce boyau serpentant dans les méandres de la terre. Après être entré dans ce qui se révéla être une ancienne mine désaffectée, transformée on ne sais pourquoi en tombeau et où étaient placées de curieuses statuettes impies. Attiré par une lumière qui m'entraînait toujours plus profondément dont la source paraissait de plus en plus proche, je m'enfonçait dans les entrailles de cette tombe gigantesque, hypnotise par le décor et le grondement sourd s'élevant des profondeurs et les champs psalmodiés dans le lointain. Après une marche qui me sembla durer des heurs, j'arrivai dans une antichambre exiguë creusée à même la roche par la main de l'homme. Le souffle froid et fermenté continuait d'effleurer mon visage alors que je m'approchais de la porte de la pièce. Immédiatement, je fus ébloui par la lumière vive qui baignait l'immense salle, contrastant avec l'obscurité et l'étroitesse du boyau qui m'y avait mené. Au centre de cette vaste pièce, était placé un gigantesque feu, alimenté par des rigoles où coulait une substance qui semblait de l'alcool et qui venait de deux grands réservoirs en briques. Un autel était situé devant la flamme, face à l'immensité de la salle, au milieu de laquelle se situait un puits d'où semblait provenir l'air empesté, le râle sourd et les psalmodies.
J'étais estomaqué et je me demandais quelles puissances obscures avaient bien pu pouvoir creuser et entretenir cette construction cyclopéenne. Je fis le tour de la salle et ayant remarqué le puits, qui d'ailleurs possédait un escalier en son flanc, je décidai de descendre y jeter un coup d'oeil poussé par la curiosité et par l'attrait hypnotique que cet endroit exerçait sur moi. Arrivé à environ 10 pieds de profondeur, j'entendis un terrible fracas qui montait en puissance tel le roulement du tonnerre, où on discernait cependant un hurlement de paroles impies, terrifiantes et abjectes qui m'ont vrillé les entrailles " N'gai, n'gha'ghaa, bugg-shoggog, y'hah ; Yog Sothoth, Yog-Sothoth, YOG SOTHOTH", le dernier mot étant accompagné d'un terrible cri qu'aucun être vivant sur terre n'aurait pu produire, un si terrible cri que seule une puissance Démoniaque du Chaos aurait pu pousser. Éprouve par les sentiments de frayeur et de panique qui m'assaillaient, je lâchai ma lampe électrique, qui se perdit dans les ténèbres insondables du puits, mais me montra, dans un dernier sursaut un image qui reste gravée à jamais dans ma mémoire et que je ne souhaite à aucun être de jamais voir.
Au début, cela ne m'avait semblé, à travers mon étourdissement, n'être qu'une statue grotesque et cyclopéenne d'un démon païen de l'ancien temps, apporté ici par je ne sais quels maléfices, mais je remarquai après un court temps que cette créature m'observait, elle semblait attendre que je fasse le moindre pas dans sa direction pour agir, et j'entendais à ce le râle sourd et étouffé qu'émettait cette affreux et gigantesque monstre. C'était le reflet vampirique d'une réalité abjecte, oubliée à jamais dans les profondeurs du temps, un être putride, immonde, lépreux, rongé par une vermine ancienne et purulente."Il" m'observant d'un regard maléfique et luisant d'un intérêt malsain envers ma personne. Même après que ma lampe ne l'éclaire plus, je pouvais encore le distinguer tellement sa tête immonde était gravée dans mon esprit.
Soudain, ma lampe heurta le fond de ce puits avec un bruit sonore, qui se propagea longuement à travers toutes les galleries. Je les entendis enfin... La fin demain promis(putain je sais c'est pourri de faire ça et c'est rat, mais j'ai vraiment pas bcp de temps pour écrire ça)

mercredi 5 septembre 2007

Word of Lovecraft !

Lovecraft Style :

Cela faisait longtemps que je parcourais la lande désolée de ma contrée d'origine. En effet, ayant été nommé cartographe par l'institut cartographique de Boston, je passais mes journée dans ce pays calme, vide et désolé qui était le mien, redessinant les routes et ajoutant des détails à l'ancienne carte datant de l'époque Victorienne. C'était en 1907, et, malgré mon jeune âge, j'appréciais la solitude romantique et la simplicité de ma vie à cette époque. Après l'effervescence de mes études au Miscatonic Institute, j'avais enfin retrouvé le calme de mon enfance dans la campagne proche d'Arkham.
Le territoire que je cartographiais n'était pas particulièrement beau, ou spécial, mais il revêtais dans mon esprit un aspect fantastique, presque mythologique. C'était un assemblage de marécages putrides, de landes desséchée et de collines battues par le vent. On y trouvait peu d'arbres, ce qui rendait cette terre encore plus désertique et hostile, au premier abord mais j'y étais habitué et j'aimais profondément ces paysages désolés.
De nombreuses légendes et mythes habitaient la lande, comme dans tous les endroits un peu à l'écart des ville me semblait-il, mais les légendes relatées à mots couverts par les habitants étaient proprement effrayantes. Lors de mon enfance, je n'avais pas eu vent de ces histoires populaires, mais il semble qu'un événement ait précipité la région dans les bras de croyances superstitieuses lors de mes études, et curieusement, une zone précise semblait frappée d'ostracisme et provoquait la terreur à chaque fois qu'on l'évoquait. Je ne prêtais pas le moins du monde garde à ces rumeurs, car mes études m'avaient habituées à ne pas s'inquiéter de ce que racontaient les pauvre gens. Je poursuivais donc inlassablement mes croquis et dessins de la terre de mes origines l'esprit libre de telles considérations. Seulement, cela était avant "l'évènement".
Ainsi, au cours d'une de mes campagnes de cartographie du terrain, je remarquai au fond d'une vallée où serpentait un ruisseau anémique et putride une dépression singulière dans le terrain. Elle était constituée d'un cratère anormalement calciné au fond duquel se trouvait un rocher massif, qui semblait avoir été posé là, malgré le poids gigantesque qui pouvais être le sien.
Intrigué, je m'approchai du rocher qui semblait étrangement rongé et abîme par je ne sais quelles conditions infernales. Sa surface était pleine d'aspérités qui la faisait ressembler curieusement à une éponge, mais on pouvait distinguer deux profondes marques rondes de chaque cotés qui pouvaient avoir été celle de l'engin ayant levé ce monolithe.
Arrivé devant le constat que ce bloc semblait vraisemblablement avoir été apporté par la main d'hommes, je m'interrogeai sur sa fonction, et arrivai à la conclusion qu'il cachait sans doutes un élément sous-jacent à cette roche. Avisant un proche tronc d'arbre calciné, j'entreprenais de faire levier afin de faire basculer cet bloc rendu instable après que j'ai eut creusé à sa base. A peine eus-je tenté un mouvement de traction sur mon levier que le rocher, comme si cela avait été son plus fort désir, bascula sur le flanc. Immédiatement, je sentis un souffle froid, vecteur d'une puanteur immonde m'envahir les poumons, me prenant à la gorge. Le souffle coupé, au bord de l'évanouissement, j'eus le temps d'apercevoir la source de ce courant d'air, à la base du rocher basculé. En effet, une cavité semblable à celle d'une ancienne catacombes oubliée, un tombeau infâme, marqué par des sceaux impies s'ouvrait devant moi, vomissant son torrent d'air putride et moite, plein des miasmes vénérables d'un cloaque antique grouillant de vermine putréfiée.
Toujours le souffle cours je reprenais mes esprits quand soudain...la suite au prochain épisode (ouai bon je sais, c'est moyen comme post (et comme fin surtout) mais la chuis fatigué)

mardi 4 septembre 2007

Hé hop une connerie pour la route

Je sais pas vous mais moi, il y a un mystère qui m'a toujours dérangé, même parfois réveillé la nuit, tant par sa profondeur, sa complexité et la difficulté à en cerner les tenants et aboutissants. En effet, avez vous remarqué que Elvis, qu'on surnomme le King, comme King Tut pour Toutankhamon, et qui marqua son époque par ses costumes chatoyants, venait d'une ville s'appelant Mamphis, du même nom que la capitale de l'Egypte Ancienne! Hein, vous avez remarqué, c'est bizarre hein?


Ca ferait un truc comme ça hein?

Nan mais c'est vrai quoi!

lundi 3 septembre 2007

Fils de pub !

S'il vous plé, faisez de la pub pour mwé. Parce que sinon, je serais jamais riche et célèbre comme Mireille Mathieu (hahaha, lol). Nan je déconne, c'est juste parce que j'ai fait une petite bannière que voila pour cte blog.



Merci de votre attention.

dimanche 2 septembre 2007

Empalator !

J'ouvre aujourd'hui un grand chapitre sur les coutumes du Hiepouristan, où je vais vous parler de toutes les petites traditions, fêtes et coutumes du Hiepouristan (logique). Premièrement, je vais commencer par la traditionnelle coutume de L'EMPALASSIONS.
En effet, il est impossible de parler des coutumes du Hiepouristan sans parler des nombreuses fêtes joyeuses et rythmée que sont les empalassions. Celles-ci se déroulent toute l'année, à la faveur de la découverte d'opposants politiques où d'homme dont la tête ne reviens pas au Sultan. Le maître Empaleur du Palais qui s'occupe de la plupart des supplices est Gilbert HENTESSCÉ (NTSC), mais on l'appelle Sécam, du nom de son grand père qui a inventé un pal spécial, le Pal-Sécam, concurrent de la propre invention de Gilbert le NTSC. Mais revenons sur le principe même de l'empalassion. Il s'agit de tuer les importuns en enfonçant un pieu en bois plus ou moins plein d'échardes en leur centre de gravité horizontal (au milieu du bide), et de laisser la gravité faire son office en poussant le quidam vers le sol, achevant d'enfoncer le pieu.
Ce brave HENTESSCÉ manoeuvre donc son pal afin de faire de magnifique brochettes d'ennemis publiques qui sont ensuite cuites au feu de bois afin d'éviter les maladies.
Ces manifestations festives se déroulent dans l'allégresse et la liesse populaire, où la population montre sa joie d'être vivante au nez des condamnés, avec moult confettis, déguisements et barbecues. En effet, le barbecue est le repas traditionnel des empalassions, où les gens dégustent des brochettes de viandes, le plus souvent devant les futurs suppliciés, afin de symboliser leur sort funeste. Il n'est ainsi pas rare que les condamnés se suicident avant l'exécution de la sentence, dégoûtes par le dédain et la moquerie de la populace, économisant un précieux pal pour une autre empalassion.
Ces empalassions se déroulent tous les jours en place publique à 14h30, généralement dans un lieu entouré de Gradins (et de Gredins, hu hu hu) comme un stade. Abonnements et réservations sur demande au palais : une place : adulte 10 grava, gratuit pour les enfants de moins de 15 ans.