vendredi 7 septembre 2007

La fin version conne

Bon alors où j'en étais moi ? Ah oui VERSION CONNE NON CENSURÉE

Enfin, je les entendis. Au début, cela ne semblait être que des pets étouffés mais peu à peu la rumeur s'enfla et s'approcha du fond du puits. Paniqué, je courus le plus vite possible, espérant échapper à la menace implacable qui était à mes trousses et à mes crayons. Mais le rêve s'évaporait, je retournais à la réalité. Me cognant aux murs, complètement bourré, j'arrivai exténue, à un CARREFOUR ou je remarquai une providentielle buvette qui s'ouvrait devant moi, ne réfléchissant pas aux conséquences, je m'approchai en utilisant le plus court chemin pour un ivrogne, c'est à dire un sinusoïde. A bout de souffle, les boyaux palpitants et resserré, les mains tendues vers ce havre qui me permettrait de m'en jeter un petit qui me ferait replonger dans ce coma éthylique où je me prenais pour un héros d'une nouvelle de Lovecraft, je m'apprêtais à faire tonner l'ordre impérieux, quand soudain, les démons qui me suivaient, une troupe d'ivrognes se déplaçant de façons très originales (en roulant et à quatre pattes) hurlants, beuglants, criants hurlèrent d'une même voix le cri blasphématoire qui m'empêcherai de commander mon demi.

Il y en avait trop, et la buvette ferma au milieu de leurs cris désespérés. La vérité terrible n'explosa à la face et me fit l'effet d'une bombe atomique : pour une fois cette année, j'allais être sobre.

Autre proposition :

VERSION CELINE DION NON CENSURÉE :

Enfin, je les entendis. Au début, cela ne semblait être que des pas étouffés mais peu à peu la rumeur s'enfla et s'approcha du fond du puits. C'était une troupe de caribous en Rut qui se précipitait vers mes faysses que seul mon Mayri Reuyné était en droit d'approcher et de fourrer son tisonnier dans mon âtre, jusqu'à ce que la braise fume...etc...

Bon allez j'arrête là ça fait peur, c'est pas facile d'écrire des conneries ET du Lovecraft Laillque, hein, donc vous foutez pdmagul

1 commentaire:

Lapiiiiiin a dit…

J'aime bien la fin à la Céline Dion (avec les caribous ^^) mdr.