dimanche 6 janvier 2008

les films de cons

Si il est un truc qui me file des boutons dans certaines productions cinématographiques, vidéoludiques, bédéiques ou télévisuelles, c'est le point de vue rétrograde sur les représentantes du beau sexe (rho l'aut, "beau sexe", l'expression qui fait trop "vieux dragueur style"). Enfin, c'est vrai que bon, on va dire que les producteurs de cinéma, ou autre, sont frileux à donner des rôles, surtout dans des films d'actions (genre thriller, films d'horreur...etc...), à des femmes, qui pourtant sont pas plus ballotes que des hommes pour ces conneries là (voir souvent moins connes). Donc dans ce genre de films, les femmes sont souvent cantonnées, par ces boulets de producteurs, à des rôles stéréotypés, exagérés, totalement grotesques, qui, en tant que mec, me font honte. j'ai ainsi pu relever plusieurs stéréotypes récurrents dans la culture média actuelle, en voici 3, nommées par mes soins et mes talents d'anthropologue :

Une Raquerophte : Personnage féminin d'un film ou d'un jeu vidéo qui parle peu, et dont le postérieur semble attirer la caméra comme un aimant, comme si il s'agissait du sujet principal du film ou du jeu, et comme si c'était l'unique argument ayant convaincu les producteurs de mettre une femme plutôt qu'un homme. Exemple : "T'as vu la Raquerophte, on ne la voit que de dos, si ça ce trouve, elle n'a pas de tête". Des raquerophtes sont présentes dans bien des productions : les Dead or Alive, les Tomb Raider (film et jeux), The Descent, Feast...

Le "Meuble" aussi appellé "pot de fleur" au nord de la Loire. Exemple type de femme objet, dont le seul rôle retenu par les producteurs est de montrer ses arguments en arrière plan, pour décorer. Dans les films d'horreur, on reconnaît les meuble au fait qu'elles sont statiques, qu'elles crient tout le temps inutilement, et qu'elle meurent rapidement dans d'atroces souffrances, souvent pour permettre à l'éventuelle raquerophte d'arriver au premier plan et de survivre à la fin.
On peut observer aussi nombre de spécimens de Meubles dans les émissions de télé achat, les jeux télé, et autres divertissements abêtifiant.
Attention : ne pas confondre "Pot de Fleur" avec "belle plante", qui désigne plutôt une femme à un certain stade avancé de fossilisation.

La "Ménagère" : La femme du Héros, juste présente pour montrer combien le héros est héroïque, et dire "A TABLE" au milieu du film, entre deux scènes de baston. Sert aussi à montrer rapidement ce pour quoi le héros se bat avec tant de vigueur : Pour sauver la veuve et l'orphelin. Elle est aussi présente pour dire "Ho mon dieu, mais que tu es fort mon amour" afin de renforcer ce sentiment chez le spectateur. On peut aussi asucieusement la faire enlever par le méchant pour faire du rebondissement. Enfin, elle permet de caser des scènes de cul pas cher. On trouve des ménagères dans : les Spider Man, Transformers, les Westerns en général...

Enfin voila. Mais ne croyez pas que je me mette a avoir du vague à l'ame, des posts GROSBILLS sont en gestation, ça va chier.

2 commentaires:

Lapiiiiiin a dit…

Je le dis souvent : parfois je préfèrerai être un mec.
(désolée je manque trop de répartie là, j'ai même pas de trucs marrants à raconter)

Auréline a dit…

Heureusement que y a aussi des rôles féminins plus intéressants dans l'histoire du cinéma ^^ sinon les filles déserteraient les castings!
mais ... bien vu^^
à quand l'homme potiche ?