dimanche 18 mai 2008

Tsar Bomba

Bon, alors la réponse au post de l'autre jour, là, alors rappel pour les distraits (ou les gens ne disposant pas du plug-in installé et qui ne voyaient rien avec ce boulet d'Internet explorer), la question était :

Que s'est il passé ici ? (Indice : entre 1950 et 1970, et il s'agit d'un truc dont je parle tout le temps) On peut voir l'image direct ici


Agrandir le plan

Hébin la réponse est : Ici s'est déroulée l'explosion de l'arme la plus puissante fabriquée par l'homme le 31 octobre 1961. Cette ridicule bombinette répondant au doux nom de Tsar Bomba à en effet développée une puissance de 50 megatonnes d'équivalent TNT (soit 4000 fois la puissance de l'explosion de Little Boy à Hiroshima en 45), capable de détruire complètement toute habitation dans un rayon de 35 km, endommageant gravement les structures jusqu'à 50 km à la ronde, et capable d'infliger des brulures au 3e degré à 100km de la détonation. En gros, si cette bombe était larguée sur Paris, toute l'ile de France serait réduite en poussière.


Remarquez le petit cercle jaune au milieux qui représente la taille de la boule de feu

Nouvelle preuve que la connerie humaine n'avait pas de limite, cette explosion était censée prouver la suprématie de la technologie russe sur les ricains pendant la guerre froide, dans ce célèbre jeu de "Cékidonkalaplugrosse", et encore, elle était prévue au départ pour avoir une puissance de 100 MT mais avait été réduite, selon l'expression de Khrouchtchev, afin « de ne pas briser tous les miroirs de Moscou ». On vit vraiment dans un monde formidable ! Sachant qu'en plus, cette bombe à été à elle seule responsable de 25% des retombées nucléaires totales de la guerre froide, en irradiant une bonne partie du pôle nord, on comprend que les potes à Staline n'avaient pas vraiment la fibre écolo.


Robert Hue devant son célèbre suppositoire effervescent

En tout cas, quand tous ces cons de militaires trouverons que leur beaux joujoux en forme de bite prennent la poussière, j'espère que je serais mort.

1 commentaire:

Auréline a dit…

ben sont passés où tous nos mollars ? tu les as effacés ??
sinon contente de le savoir (enfin) ^^
robert hue powa
ça me fait penser tout à l'heure en allant à un rassemblement anti expulsion je suis passée devant le local du PCF ^^ il est près de la rue noire si ça intéresse quelqu'un (franchement la rue rouge ç'aurait été mieux nan ?)