jeudi 14 août 2008

Les Sectes et moi

Faut que je vous raconte un truc ! Dans la série "Y'a qu'à moi que ça arrive", j'ai vécu un truc marrant récemment. Un jour, vers 17h, un gars appelle au téléphone, au début j'ai pensé qu'il s'agissait d'une des innombrables pub téléphoniques émanant d'un centre d'appel obscur délocalisé en Inde, mais son accent du sud de la France et la manière dont il se présente m'ont rapidement détrompé.

Je vous livre en substance la teneur de son propos : "Bonjours Monsieur, je suis Mr XXX d'Internascheuneul Buisenesse, j'aurais aimé vous poser quelques questions : Quelles sont vos sources de revenus nia nia nia, ha mais en tant qu'étudiant, ça vous intéresserais de vous faire de l'argent facilement en travaillant chez vous (outre le fait que cette mention aurais du normalement me mettre la puce à l'oreille, je continue d'écouter poliment). Oui parce que nous travaillons dans le milieu de la diététique alors peut-être que ça vous intéressera, donnez moi votre adresse Email que je vous envoie les données (adresse que je lui donne candidement (c'était ma journée blaireau), pensant à un gros sondage sur des produits agroalimentaires), vous pourrez ainsi me faire part de vos remarques et suggestions demain, je vous rappellerais à, disons, 16H ?? Parfais, à demain."

Bon. Hormis le fait que j'ai vraiment fait mon gros naïf, je pensais réellement à une obscure enquête de consommation du genre pour demander si le visuel machin ou truc était mieux pour le prochain yaourt Danone, et mon ventre à même pesé dans la balance, pensant que le mec aurait pu filer des produits à tester, vu qu'il était apparemment en déplacement dans mon coin. Ici s'achève la partie crétinerie de ma part, mais là, on bascule en plein délire.


Peu après je consulte les documents que le sympathique toulousain m'avait fournis et la c'est la déroute. Il s'agissait essentiellement de vidéos de cadres dynamiques expliquant que grâce à cette formidable opportunité qui m'était offerte, je deviendrais riche, indépendant, entrepreneur que j'allais devenir millionnaire et que si je n'en profitais pas j'allais rester pauvre et moche. Bizarrement, jamais n'est prononcé le nom de leur employeur, et apparemment, le site International Business qui héberge les vidéos et semble employer le Toulousain n'est qu'une façade devant la véritable société : Herbalife. Herbalife est une société ricaine de nutrition et de remise en forme qui comme le dit ses vidéos "Assure le bien-être des babyboomers, dans un marché gigantesque bientôt estimé à 1000 milliards de dollars pour les seuls USA". Bon, c'est du total pipeau, mais c'est pas le pire. Une rapide recherche Wikipedia m'en apprends plus sur cette boite : crée en 80, elle emploie 3000 personne et 1,5 millions de "revendeurs indépendants" (hem hem), elle vent aux Quincas des pilules et médocs pour "rester en forme", donc sans doute les habituelles substance du genre Créatine et co, des produits dopants en vente libre aux US, mais interdits en France. Aucuns des produits ne sont fabriqués par Herbalife, qui se contente de les vendre.

Allons bon. Et là, on arrive à des trucs Rigolos : Herbalife à vendu pendant des années une substance, l'Ephédrine, dans ses compléments alimentaires, qui est potentiellement hyper dangereuse et à provoqué la mort de nombreux vieux beaufs qui pensaient se régénérer en bouffant des compléments diététiques. 2e chose, Herbalife pratique (plus ou moins clairement) des techniques de marketing viral et nauséabonds je cite wikipedia :

"Si de nombreux sites Web proposent de travailler à domicile et de faire beaucoup d'argent, une grande partie d'entre eux proposent de vendre des produits Herbalife. Une partie ne s'affichent pas comme étant distributeur Herbalife, mais propose de gagner de l'argent dans le secteur du bien-être. Ces derniers présentent les aspect négatifs de la société de travail et se présentent comme ayant la solution miracle sans jamais la nommer. En Californie, on peut voir de nombreuses affiches placardées proposant également de faire beaucoup d'argent en travaillant à domicile sans pour autant citer Herbalife.

Quand on demande plus d'information, on reçoit gratuitement un CD ou une brochure. Ils présentent des success stories. Les success stories promettent implicitement qu'on aura alors une superbe maison avec une piscine, etc. Ensuite, pour pouvoir continuer, il faut payer une caution pour avoir le "pack de décision" qui est encore une série de vidéos, cassettes, montrant ceux qui réussissent. Puis, à ce moment seulement parfois, on apprend le nom de la compagnie. Finalement, il faut acheter le kit de vendeur et à ce moment, on se retrouve avec son stock à vendre, à moins qu'on fasse du parrainage."

Ça ne vous rappelle rien ?

Mais il y a pire, Herbalife pratique ce qu'on appelle la Vente Pyramidale, c'est à dire que quand on est embauché par cette entreprise, on croit qu'on va vendre des dizaines de produits et se faire un fric monstre, mais finalement, les produit étant de la grosse merde, on se retrouve avec nos produits sur les bras, on à engraissé les patrons, mais c'est pas fini, le seul moyen de se faire des brouzoufs est de recruter encore d'autres gogo, et leur vendre encore les produits débiles ...etc...élargissant toujours plus le nombre de "Employés/clients/pigeons". Machiavélique hein, et c'est ça le nœud du problème, finalement, l'entreprise n'a pas pour but de fabriquer et de vendre un produit particulier, son seul but est d'embaucher sans payer des faux vendeurs et de les escroquer tout simplement. La société parfaite, on ne vent rien, on ne fabrique rien, mais on embobine les gens et on encaisse.

Il semble aussi qu'Herbalife à graissé la patte de moult scientifiques pour vendre sa merde cancérigène en arguant de propriétés miracles, m'enfin bon, qu'ont ils à perdre, ils escroquent déja 1,5 million de gogos, alors 2, 3 pots de vins...

Enfin, cerise sur le pompon, cette société a été citée par le rapport de la Mivilude sur les dérives et mouvements sectaires, je cite : "ses pratiques présentent certaines particularités proches de celles utilisées par des mouvements sectaires (secret, soupçon d’exercice illégal de la médecine) [...] Cette société demeure sous surveillance de la part des services."

Excédé, n'en pouvant plus d'avoir été autant pigeonné, j'ai balancé un mail saignant à l'autre balourdin afin de mettre les pendules à l'heure et lui interdisant de m'appeler au téléphone. Et vous savez quoi ? Le Glandu a pas regardé ses mails donc il appelle tout guilleret à 16h00 tapantes, et la shbim, moi, surgissant tel Zorro, cavalier des temps modernes "Je vous ai envoyé un mail pour annuler le rendez vous, je vais mettre fin à la communication, au revoir, monsieur". Bon dieu que ça fait du bien...

Enfin, si je tenais le connard en haut de l'échelle, ça barderais pour sa gueule !

1 commentaire:

Auréline a dit…

wahou
comment t'as été entraîné malgré toi dans un bouuurbier^^
mais sultan al batar triomphe toujours !
àpluche