lundi 10 décembre 2007

Dindes : burne in Aile (couille dans le pâté quoi)

Aujourd'hui dans le bus, horrible, il y avait des DINDES. En effet, quelques jeunes pouff conna pisso filles bruyantes étaient présentes. Par Dindes j'entends des filles qui hurlent sans se soucier de leur entourage des débilités inutiles dont le bus se battait l'oeil avec un four à croque monsieur.


(j'ai pris des photos avec mon absence de portable (trop fort))

Pour expliquer ce phénomène je ne puis qu'emmètre des supputations :
-Soit ces sujets souffrent d'une surdité sévère et non soignée qui les obligent à hurler pour se comprendre entre elles.
-Soit un dérèglement de leur appareil laryngo-vocal les empêche de parler à un volume au dessous du seuil de la douleur humain.
-Soit un Trouble psychologique les pousses à parler fort pour avoir l'impression, en informant tout le bus de leur vie privée, qu'elle existent.
-Soit enfin, elles sont trop connes pour se rendre compte qu'elle font autant de bruit qu'un 747 au décollage (soit environ 150 dB à 1 m (je rappelle que le seuil de la douleur est à 90dB et qu'a chaque fois que le chiffre en dB gagne 20 dB, le son est 100 fois plus intense) rien qu'avec leur gueule. En plus elles informent l'ensemble du bus des conneries inutiles qu'elles se hurlent entre elles "ouais et alors j'y dis, tsais, la tête de ma mère, j'y dis "hé t'es pas mon amie" et alors là, à qu'e'm dit "nan t'es qu'une tasspé" (réponse des autres gourdasses) _Laaaa ssaaaallooopppeee, vazy tfaçon vazy j'tavais dit quand on l'avait vu qu'cétait une cassos' " (sans commentaires)




Je pense que la dernière réponse est la plus appropriée.

Total, même avec mon MP3 à fond avec Megadeth, je les entendait parfaitement. C'est bien simple, je me suis cru retourné au Hellfest. Total, mes oreilles saignent, je suis sourd, et si on me file un lance roquettes, je suis prêt à les atomiser la prochaine fois que je les vois.

Au moins, on peut dire que nous, les mecs, on est peut être con, mais quand on l'est, ON FAIT PAS CHIER les gens en hurlant des conneries entre copines (Quoique, avec la mode OuècheOuèche/portables/Homophobes/pull rose et slim moule burne, certains mecs sont dans le côté : "je rend aveugle et je fais fondre les yeux, mais j'ai la classe").

Hallalaa, monde de merde

1 commentaire:

Lapiiiiiin a dit…

Comme je te comprend...
Moi le matin j'en ai aussi pas mal, des poufs comme ça, les mecs pareils (ils vont à Guisth'eau ou à Chavagnes, j'ai pas fais gaffe). Et comme je suis dos à eux, j'm'amuse à deviner leur âge au fur et à mesure que j'écoute leur conversation.
Je commence par me dire qu'ils sont en 6ème, ensuite vu les sujets abordés et le semblant de vocabulaire "adulte" utilisé je finis par comprendre qu'ils sont en 3ème... Puis je les vois descendre du bus, me rendant compte qu'elles correspondaient exactement à l'image que je me faisait d'elles (à noter celle où j'les imagine en 6ème)... des p'tite pétasses, p'tites poufs de mer**, qui jurent comme des charetiers et qui se noient dans leur Fond de teint Gemey Maybelline et sous leur perruque, qu'elles ont, forcément, mit trois heures à lisser le matin pour que ça ressemble à.... à rien en fait, parceque desfois elles manquent un bout et du coup ça casse tout l'effet lisse, bref, elles sont pas douées (genre "lisse, lisse, lisse, ho! frisé! lisse lisse lisse...)

Hum...
... -__- (qu'on les peeeeeende!)