vendredi 15 février 2008

LES CONNARDS DU BUS

Putain, un truc qui m'a toujours horripilé dans le bus : LES GLANDUS QUI CHANGENT DE PLACE.
Je ne sais pas vous mais moi j'ai remarqué que, dans le bus, les gens hésitent peu à faire preuve d'un intolérable manque de politesse. Par exemple, ce soir, dans le bus, une fille était assise seule à coté d'une vitre, mais une autre jeune femme, ne voyant d'autre place disponible, s'assit à coté d'elle. Jusque là, ça va. Mais au bout d'un moment, après 15 minutes de voyage, voyant une place se libérant, la jeune fille susnommée décida de changer de place, laissant seule l'autre. Horreur ! Non mais c'est vrai quoi, la pauvre qui se retrouve toute seule n'a d'autre choix que de se dire "Je pue, les gens me fuient". Résultat, elle va rentrer chez elle, faire le point sur ça vie et se SUICIDER.
NAN MAIS C'EST VRAI ÇA DANS QUELLE ÉPOQUE ON VIT HEIN ??? Que je me calme ? Non mais le pire c'est qu'un mecque s'étant assis à coté de moi a fait LA MÊME CHOSE. C'EST ÇA JE PUE, DIS LE CONNARD, ENFOIRÉ DE SALOPERIE DE TA MÈRE EN SHORT QUI FAIT UN JOGGING CHEZ LE PAPE. FAUDRAIT LES TUER CES GENS, MOI J'DIS. J'aurais du y'casser la gueule.


Prends ça connard

Huhuhu, c'est parfois bon de s'enerver pour des conneries, c'est bon pour le cœur.

1 commentaire:

Lapin a dit…

Ouais, je vois c'que tu veux dire. c'est vrai que c'est pas super agréable qu'on se barre d'à côté de toi, on se sent con et on s'demande si on est si repoussant que ça...
J'aime pas qu'on me fasse ça moi non plus.