mercredi 22 août 2007

film de merde, episode one

Bon, alors, aujourd'hui, un post un peu pourri (et tardif), désolé, c'est parce que je suis allé voir le film Transformers (c'est bon rigolez pas)




.

Oué alors, bon, c'est de la daube universelle, de celle qu'il y a souvent dans les films d'hollywood, genre bon sentiments à deux balle, musique pompière de merde (les violons, putain, je les gerbe parles trous de nez), propagande de l'armée américaine à la mords moi le noeud (genre, à un moment, un brave soldat dit au brave héros qui est un gamin débile "tu es un soldat maintenant" avec aussi de belles images de l'armée dans toute sa splendeur entre les F22, A10, porte-avions et autre Action Man pour adultes), un manichéisme récurrent (comme d'hab', on est les gentils et eux, c'est des méchants), deux potiches à forte poitrine qui sont les SEULES femmes du film, de la pub pour des produit made in ricannie (HP, General Motors, Ebay), clichés en tout genre (les noirs vivent tous avec leur mère ou leur grand mère qui est forcément grosse et caractérielle, les latinos, même dans l'armée refusent de parler autre chose que l'espagnol, le héros, un adolescent, est forcément un boulet qui veut une bagnole avec des gentes en or, des meufs avec des seins gros comme le Texas, et qui se branle chez lui, avant de découvrir la jolie héroïne qui lui tombe fatalement dans les bras à la fin...etc...). Inutile de vous dire que le scénario tient sur un timbre et que la fin est ultra convenue : je vous spoile le film pas en vous disant qu'à la fin, c'est les gentils qui gagnent. En gros c'est de la daube noire.

Mais, me direz vous, pourquoi je suis allé le voir alors ? Ben, tout d'abord, pasque, comme me le dit si gentiment ma mousse à raser, je suis un gros blaireau, mais aussi et surtout parce que les effets spéciaux déchirent leur mère en soufflant dessus ! Sans déconner, le scénariste doit être seul, attarde mental et payé 100$ pour le film, mais les graphistes, animateurs et j'en passe, ils doivent être un sacré paquet pour avoir pondu des bastons aussi belles. Merde, les textures des robots sont plus réalistes que celle de ma chambre ! Enfin, bref, ça pète de partout, c'est nul à chier, je suis sorti lobotomisé, mais putain j'en ai pris plein les yeux. C'est un peu comme mater 300 (en moins esthétique quand même) c'est nul mais beau. Fin c'était de la merde quand même, n'allez pas le voir juste pour ça, soyez pas comme moi, un blaireau.

2 commentaires:

Lapin a dit…

...mais pourquoi est-tu allé le voiiiiiiiiiiiiiiiiiirrrrrrrrrrrreeeeeeeeuuuuuuuhhhhhhhh???!!!) mdr
Dès la bande-annonce je me suis dis que c'était nul -__-" (Dorian, la nourriture roumanaine t'as creusé l'estomac Et le cerveau? loooool)

Sultan Al Batar & Vizir El Sehlir a dit…

bah, j'lai dit, pasque je suis un blaireau.
Nan, en fait c'est parce que y'a Quentin qu'est venu me le demander si gentiment que j'ai accepté, en même temps je l'avais pas vu la bande annonce, et puis, c'est aussi mon rôle de ramener des conneries pour ce blog (en plus chuis rentré gratos ;-D)