mardi 8 avril 2008

Light my fire

Bhalala, évidemment ! Nan, mais c'est vrai, au moins, pendant la seconde guerre mondiale, là au moins, ils savaient construire des flammes olympiques qui ne s'éteignaient pas au moindre coup de vent et/ou manifs d'écolo-bolcheviques !


Au moins, avec ça, les tibétains, en essayant d'arrêter la flamme, il l'auraient entretenue en brûlant !


Comment ça, ça ferait désordre ? Après tout, nos compères chinois en sont pas à ça près ! En tout cas, heureusement que le comité d'organisation olympique à promis les jeux de Pékin "en l'échange d'une amélioration des droits de l'homme en Chine", effectivement, on la voit l'amélioration.
Dans la même veine, voir le post sur l'excellent Topito.

(Au fait, avez vous vu ma BD ? non parce que j'ai pas eu de com, pas cool ! (comme ça vous me direz sur une échelle de 1 à 10 à quel point c'est pourri, histoire que je fasse pire la prochaine fois))

2 commentaires:

auréline a dit…

Purée ce matin sur france inter, le dialogue entre papa flamme olympique et bébé flamme olympique "nan mais tu verras paris c'est bien david douillet te protègeras"

à se pisser dessus. Fuck les airbus

Sans Opinion a dit…

Ah bah elle était très bien la bédé.
Vraiment, hein, pas parce que tu demandes.
Quant aux JO… je trouve ça curieux que tout le monde ait un avis sur la question.